SECTION SPORTIVE JEAN-LEROY – S. RICHARD : « METTRE L’ELEVE-SPORTIF AU CENTRE DE SON PROJET… »

Publié le 11/09/2019

« METTRE L’ELEVE-SPORTIF AU CENTRE DE SON PROJET… »

LA SECTION SPORTIVE JEAN LEROY DU DISTRICT DE LYON ET DU RHONE A REPRIS LE CHEMIN DES TERRAIN LA SEMAINE DERNIERE SOUS LA CONDUITE DE LANDRY NDZANA.
SYLVAIN RICHARD, LE CTF EN RESPONSABILITE DU PROJET, FAIT LE POINT…

les quarante-et-un élèves étudiants au rendez vous pour le premier entraînement de la saison

Sylvain, peux tu nous resituer ce qu’est la section Jean Leroy ?
Il s’agit d’une Section Sportive, gérée par le District qui a été ouverte en Septembre 1999 en partenariat avec le lycée Notre Dame des Minimes et le rectorat sous l’impulsion du CTD de l’époque, Jean Claude GIUNTINI (actuel DTN Adjoint). J’en ai été le premier responsable et intervenant de 1999 à 2003 jusqu’à ce que je passe Conseiller Technique Fédéral. Puis  Nicolas PINARD et Fabien DEQUESNE en ont été respectivement les responsables de 2004 à 2013, avant que je revienne de 2014 à 2018 pour laisser la main en 2018 à Ghislain ANSELMINI. Lors de la première saison, j’étais le seul intervenant technique pour quatorze joueurs et les séances s’effectuaient trois fois par semaine sur le terrain en « ghorre » à l’intérieur de l’établissement. Aujourd’hui, Il s’agit d’un partenariat entre le District de Lyon et du Rhône, les lycées Notre Dame des Minimes & ICOF du 5ème arrondissement, la ville de Lyon et le rectorat. Celui ci est reconnu « Jean Leroy » depuis 2008 car il répond à un cahier des charges précis fixé par la FFF : quatre séances hebdomadaires comprises dans l’emploi du temps scolaire, responsable et encadrant principal de la section à minima DES, adjoints BEF, suivi médical (…). Cette saison, un Staff Technique composé de sept intervenants intervient sur quarante et un joueurs et les séances s’effectuent sur le terrain synthétique du stade Alexandre MORIN et du stade des 2 Amants.

Quels en sont les objectifs ?
L’objectif principal est de pouvoir permettre à des jeunes joueurs (U16 à U18) licenciés FFF qui évoluent dans nos clubs au plus haut niveau Régional (U16 et U18 R1 ou R2) ou National (U17 Nat) de mener à bien leur triple projet Sportif, éducatif et Scolaire. En effet, quand on joue dans ces niveaux de pratique et qu’on s’entraîne trois, voire quatre fois par semaine, ce qui amène les jeunes à rentrer chez eux le soir parfois vers 21 heures, voire plus tard, il est très compliqué pour eux de mener à bien une scolarité « normale », en adéquation avec leurs projets. Les jeunes qui sont dans la Section Sportive Jean Leroy District de Lyon et du Rhône (SSJLDLR) sont scolarisés soit dans le lycée Notre Dame des Minimes, soit à l’ICOF. Ils réalisent une scolarité « normale » en vue d’obtenir le BAC et de préparer le « Post-BAC ». Ils bénéficient d’un aménagement de leur emploi du temps avec, à l’intérieur de celui-ci, quatre séances (lundi, mardi et jeudi de 15h40 à 17h30 et vendredi de 12h à 13h) leur permettant d’être chez eux à 17h45. Et ainsi d’ avoir du temps à consacrer à leurs devoirs. Ils bénéficient également d’un suivi et d’un accompagnement individualisés pour mener à bien leurs projets, à la fois par le personnel enseignant et éducatif des établissements scolaires, aussi par le responsable et les services civiques du District. A noter que depuis vingt ans, il y a 100% de réussite au BAC pour les élèves de la Section Sportive.

« INTEGRER UN CENTRE DE FORMATION POUR CERTAINS… »

Et sur le plan purement sportif ? 
Il est de permettre à ces jeunes de se perfectionner en complémentarité de leur club pour atteindre le meilleur niveau possible. Pour certains, ce sera de pouvoir intégrer un centre de formation. Depuis 2014, neuf ont rejoint des centres avec des fortunes diverses. Stéphane DIARRA joue aujourd’hui régulièrement en L2 avec Le Mans. Pour d’autres, ce sera d’évoluer et de jouer au meilleur niveau possible en séniors. Bon nombre figurent dans les effectifs de Séniors de R1, R2 ou N3 et Ioury OGANESSIAN (Lyon Duchère AS) vient de disputer l’EURO U19 avec l’Arménie. Pour cela, ils réalisent quatre séances en Section Sportive et vont en séances en club uniquement le mercredi et le vendredi. Ce qui leur permettent de réaliser six séances hebdomadaires.

Avec quels moyens et quelle organisation ?
Il est aujourd’hui encore très compliqué pour les clubs d’avoir une Section Sportive « clubs » lycée ou collège qui réponde à leur projet sportif. A savoir disposer de l’ensemble des « meilleurs » joueurs sur les mêmes créneaux d’entraînements pour leur permettre de se perfectionner. Ce, pour des problèmes de dérogation à la carte scolaire pour les collèges, d’emploi du temps et démultiplication des filières pour les lycées. Egalement pour des problématiques de ressources financières et humaines ou parce qu’une telle structure consomme énormément d’énergie pour mener à bien le projet dans de bonnes conditions. C’est pourquoi, dans le souci d’aider et d’accompagner le fonctionnement des clubs, le District de Lyon et du Rhône a décidé depuis vingt ans de mettre en place et faire vivre cette structure. Suite à différentes expérimentations, constats et observations effectués ces dernières saisons, le fonctionnement et l’organisation de la SSJLDLR pour 2019/2020 est le suivant :

  • afin de développer l’autonomie chez les jeunes, ils ont un contrat de travail individuel (technique, athlétique…) à réaliser en autonomie chaque semaine lors de la « Pré-Séance » ou de la « Sortie de séance ».
  • un travail de prévention est réalisé à chaque début de séance les lundis, mardis et jeudis.
  • la séance du lundi est consacrée à un temps de travail « Perceptif » puis à la mise en place de groupe de travail individualisé (technique, tactique, athlétique, entretien, vidéo,…) en fonction des besoins des joueurs (les U16, U17 et U18 fonctionnent sur le même site).
  • la séance du mardi est consacrée à du travail spécifique offensif & défensif (les U16, U17 et U18 fonctionnent de façon mélangée en lien avec les aspects Offensifs et Défensifs sur les 2 sites d’entraînements).
  • la séance du jeudi est consacrée à une thématique d’un principe de jeu (cf cycle) et les joueurs sont séparés en deux groupe de travail par année d’âge.
  • la séance du vendredi est consacrée à du travail de motricité, de vidéo, de sophrologie, d’entretien individuel, voir des soins avec Sébastien PELLE si nécessaire.
  • Le RPE et la charge de travail sont suivis au quotidien.
  • Une fiche de liaison hebdomadaire avec le joueur est mise en place.
  • Un bilan hebdomadaire de déroulement ainsi qu’un bilan de période sur les joueurs sont envoyés aux différents coachs des clubs.
  • Un point scolaire et sportif est effectué à la fin de chaque période et un accompagnement scolaire est mis en place si besoin.
  • Des places en internat du lundi soir au vendredi matin sont également disponibles pour ceux qui le souhaitent.

L’élève-joueur, je me plais à utiliser ce terme, est placé au centre de son triple PROJET et nous sommes là (staff technique et médical, personnel éducatif et enseignant soit près de 20 personnes) pour l’accompagner afin qu’il puisse mener à bien celui-ci tout en recherchant à le rendre AUTONOME.  

Ghislain Anselmini (à droite) passe la main à Landry Ndzana à la tête de la section.

LANDRY NDZANA SUCCEDE A GHISLAIN ANSELMINI

Qui retrouve-t-on dans l’équipe d’encadrement ?
On retrouve des éducateurs « dynamiques, compétents et complémentaires », centrés sur le perfectionnement de ces jeunes et sur la réussite de leur projet sportif, mais également éducatif et scolaire. Le tout dans un climat d’apprentissage favorisant la réussite du jeune. Ils ont pour la plupart déjà une grosse expérience de la fonction d’éducateur en club. Ce qui leur permet d’être par moment dans l’expérimentation et l’innovation de forme de travail et/ou de contenus proposés. Landry NDZANA est le nouveau Responsable de la SSJLDLR et est salarié à mi-temps au District suite au départ de Ghislain ANSELMINI pour occuper le poste d’Adjoint de Laurent ROUSSEY sur la N1 de Lyon Duchère AS). Sébastien PELLE est kiné/osthéo du sport de la Section mais est également Responsable de l’Optimisation de la Performance. Le Docteur BERGER VACHON est le médecin référent du District. Le Staff Technique est accompagné de six autres éducateurs qui interviennent avec Landry :  Benjamin BARCEL, Samir CHAIBEDRA, Mohamed CHERITI, Kamal HARRACHE, Jordan GONZALEZ et Steve LEGALLE sur les gardiens de but. Deux Services Civiques sont en cours de recrutement afin d’effectuer le suivi et l’accompagnement des quarante et un joueurs/élèves. 

Comment s’effectue la sélection des jeunes ?
L’entrée en SSJLDLR s’effectue sur concours d’entrée sportif et étude des dossiers scolaires. Sur le plan sportif, un lien direct est fait avec le Parcours de Performance Fédéral (PPF) U15 et U16. En principe, vers novembre-décembre, nous proposons aux « meilleurs éléments » que nous suivons à travers ces opérations de concourir pour l’entrée en Section s’ils sont intéressés. S’en suit différents tours jusqu’au concours d’entrée final qui se déroule pendant les congés scolaires d’avril. Afin de donner la chance au plus grand nombre et de s’ouvrir aussi sur des candidatures hors de notre District, un concours d’entrée de « candidatures libres » est également organisé début janvier. La saison dernière, ce sont cent-soixante jeunes qui ont candidaté sur cette date. En parallèle à ce concours sportif, les dossiers scolaires sont étudiés par les deux lycées. Si l’objectif n’est pas l’élitisme scolaire, l’attitude et le comportement du jeune en classe sont des points rédhibitoires. A l’issue de toutes ces étapes, une liste « principale » d’admission de quinze-vingt joueurs est définie, sous réserve de validation lors de l’entretien avec le chef d’établissement du lycée de rattachement, et bien évidemment pour les élèves de troisième du passage en seconde. 

« DES SOUVENIRS INOUBLIABLES… »

Kamal Harrache, Landry Ndzana, Jordan Gonzalez, et Benjamin Barcel

Au-delà du travail de formation, il y aussi un championnat de France. Quand et comment se déroule-t-il ? Avec quel objectif pour toi ? 
Les joueurs de la SSJLDLR participent effectivement à différents Championnat de France Scolaire :

  • Le Challenge Jean Leroy réservé aux sections sportives labellisées Jean Leroy par la FFF (environ 45 en France). Son déroulement change cette année. Le premier tour est organisé sous formule championnat : cinq matchs se déroulent de fin septembre à fin janvier sous formule échiquier (poule de 8 équipes normalement). Les quarts de finale auront lieu début février et la phase finale à quatre équipes aura lieu en mars 2020 à Clairefontaine.
  • Le Championnat de France UGSEL et/ou UNSS des lycées. Différents tours qualificatifs sont organisés avant une phase finale Nationale à huit, douze ou seize équipes.
  • Le Championnat de France UGSEL et/ou UNSS Futsal des lycées. A noter que le championnat du Monde UNSS se déroulera en juin 2020 à Lyon.

S’il n’y a pas vraiment d’objectifs fixés sur ces compétitions qui ne sont pas une fin en soi pour la section, il s’agit néanmoins de belles aventures humaines et sportives pour les jeunes et le Staff. Aussi, pour la plupart d’entre eux, il s’agit de l’unique possibilité d’obtenir un titre de « Champion de France » et surtout d’emmagasiner des souvenirs qui resteront longtemps gravés dans leurs mémoires. La Section Sportive a d’ailleurs obtenu cinq titres de champion de France UGSEL cadet ou juniors (2001-2002-2010-2015 et 2016), a été vice-championne en 2017, troisième en 2018, troisième en Futsal en 2017 et troisième lors de la phase finale du Challenge Jean Leroy à Clairefontaine en 2018. De plus, une place sur un podium à un championnat de France scolaire leur donne une note minimale de seize sur vingt pour l’option « sport » au BAC. Ce qui n’est pas négligeable.

Le mot de la fin pour toi… 
Je remercie le District de Lyon et du Rhône, en particulier son Président Pascal PARENT et son Vice-Président, mon ami Farid DJEBAR, pour le soutien et l’aide qu’ils apportent au quotidien pour le développement d’année en année de cette structure. Elle est de plus en plus importante et permet d’accompagner nos jeunes joueurs, évoluant aux meilleurs niveaux régionaux et nationaux, dans la réussite de leur triple projet sportif, éducatif et scolaire. Je remercie également, Monsieur MICHEL, chef d’établissement du lycée Notre Dame des Minimes, qui était déjà présent lors de l’ouverture en 1999, Monsieur EYGUN, chef d’établissement de l’ICOF, qui a rejoint le projet en 2016, et toutes les équipes éducatives et enseignantes de ces deux lycées pour le formidable travail d’accompagnement et de suivi réalisés au quotidien envers ces jeunes. J’ai passé près de dix ans, à diriger et/ou rechercher à développer cette structure et je n’en garde que de magnifiques souvenirs, ponctués de belles rencontres humaines et de grands moments d’émotions. J’ai une pensée particulière pour les personnes qui ont participé au développement de celle-ci, qui ont fonctionné avec moi de 2014 à 2019. A savoir Ghislain ANSELMINI, Jordan GONZALEZ, Daniel JACCARD, Benjamin BARCEL et Sébastien PELLE et qui ont contribué grandement à ce qu’est la SSJLDLR aujourd’hui. Merci à eux pour leur implication. Je sais que le District de Lyon et du Rhône continuera à soutenir fortement cette structure et son fonctionnement et je suis très content que Landry NDZANA soit le nouveau responsable de la Section. Car il est la personne idéale pour assurer cette continuité.

Propos recueillis par Denis Dupont

Par Erika Gimenez

Articles les plus lus dans cette catégorie