NOS CHERS BENEVOLES – AMADEO DO REGO…

Publié le 26/11/2021

… « TIENS, TOI QUI LIS DES LIVRES, TU VEUX PAS ETRE ARBITRE ? »

ARRIVE DANS L’ARBITRAGE PAR HASARD, AMADEO DO REGO A TRANSFORME CE HASARD EN PASSION PUIS EN MODE DE VIE.
POUR LE PLUS GRAND BIEN DE LA COMMISSION DES ARBITRES ET DE L’ARBITRAGE QUI PROFITE DE SES COMPETENCES INFORMATIQUES ET DE SA « RIGUEUR »… MAIS PAS QUE.
ENTRETIEN…

Amadeu, quand et dans quelles circonstances es-tu devenu bénévole au DLR ?
J’ai rejoint la commission de l’Arbitrage en 2015 lorsque Nicolas Meyer, le Président de la CDA à l’époque, m’a demandé de prendre les fonctions de secrétaire.

Dans les grandes lignes, quel avait été ton parcours dans le foot auparavant ?
Je joue au football depuis l’âge de 6 ans et lorsque je suis passé senior, mon coach de l’époque m’a demandé si je voulais devenir arbitre. J’ai accepté et je m’en souviendrai toute ma vie. Pour l’anecdote, en 1997, j’étais en Lorraine dans un club de quartier. Mon coach est rentré dans le vestiaire à la fin d’un entrainement avec la tête des mauvais jours en nous disant : « bon les gars, j’ai besoin d’un arbitre car le club est en infraction et en a marre de payer les amendes. » Tout le monde a baissé la tête dans le vestiaire et il s’est tourné vers moi en disant : « tiens, toi qui lis des livres, tu veux pas devenir arbitre ? ». J’ai dit oui. Et après mon premier match en U15, j’ai choppé le virus de l’arbitrage et je n’en suis toujours pas guéri. Mon parcours professionnel m’a fait changer deux fois de ligue. Malgré celà, j’ai toujours continué à arbitrer et je continue encore en tant qu’arbitre R1 de la Laurafoot.

« C’EST INTENSE MAIS TOUJOURS DANS LA BONNE HUMEUR… »

En quoi consiste ta mission au sein de la commission arbitrage ?
J’en suis le secrétaire. Je suis chargé du suivi de la correspondance entre les arbitres, les clubs et les commissions, les désignateurs, le trésorier, le CDTA et bien entendu le Président. Je fais en sorte que les demandes des arbitres soient prises en compte et je participe avec les autres membres de la commission au suivi du parcours et de la carrière de nos arbitres de District. Et on continue à les suivre même quand ils rejoignent la ligue ou la fédération. Je suis également chargé de rédiger le PV hebdomadaire de la commission qui officialise les correspondances, les décisions prises par la commission et centralise la vie de l’arbitrage tout au long de la saison.

Qu’est-ce qui te plait dans cette mission ?
C’est la diversité des choses à faire qui est vraiment passionnante. Je vais à la commission tous les lundis afin de rédiger le PV. Mais en fait, je me retrouve à traiter les faits qui ont eu lieu le weekend précédent et aider à préparer le prochain. On fait un vrai travail d’équipe avec Laurent (Chabaud), Jean Claude (Lefranc), Guillaume (Cimier), Mohammed (Arous) et tous les autres membres de la commission (je m’excuse de ne pas tous les nommer ici). Il y a tellement de travail réalisé entre les désignations, le suivi des arbitres, la préparation des stages, des réunions, les assemblées générales, les classements de fin de saison… C’est intense mais toujours dans la bonne humeur.

A contrario, quel serait ton souhait pour améliorer cette mission ?
Comme je le dis à chaque Assemblée Générale, il faut LIRE le PV. Mais pas seulement… On travaille actuellement à la numérisation/informatisation des échanges, des dossiers sur la partie arbitrage. Il y a beaucoup de choses dans ce domaine qui ont été faites par la fédération, la ligue et surtout par le district qui, par exemple, nous a équipé d’ordinateurs à la commission pour assurer les missions des désignateurs. Mais il faut maintenant que les échanges soient systématiquement informatisés avec nos arbitres en respectant un format qui soit simple , clair et utilisable facilement. Celà va être long mais tout le monde commence à jouer le jeu. Voilà mon autre souhait, que les trois armoires pleines de dossier « papier » disparaissent.

« JE TROUVE QU’ILS SONT UN PEU ARBITRES SANS LE SAVOIR… »

Et dans la vie associative au DLR, où trouves-tu ton plaisir ?
Depuis mon arrivée à la Commission de l’arbitrage, j’ai rencontré des gens formidables et investis dans le football et ce dans toutes les commissions du DLR. Ils s’investissent pour leur passion, pour que les joueurs vivent les compétitions sereinement en conservant cet esprit sportif. Le tout en faisant en sorte que l’on ne parle pas trop d’eux. Pour certains, celà risque de ne pas leur plaire. Mais je trouve qu’ils sont un peu arbitre sans le savoir…  

As-tu d’autres engagements associatifs. Si oui lesquels et pourquoi ?
Je fais partie de l’association « Atelier reflexe d’apprendre » à Neuville qui est une association qui s’occupe d’accompagner des enfants en difficulté dans leurs apprentissages. C’est une association qui a deux ans maintenant et qui grandit de plus en plus. Car comme à la CDA, il faut beaucoup de monde et une équipe soudée pour pouvoir assurer toutes ces missions.

Le mot de la fin pour toi…
« Être sérieux sans se prendre au sérieux ». C’est un peu une raison d’être pour moi et c’est aussi ce que je ressens quand je vais au DLR chaque semaine.

FICHE IDENTITE
Amadeu DO REGO
Né le 
03/07/1977 à Nancy
Job 
: Responsable service client en cybersécurité (Stormshield – Groupe Airbus)
Parcours foot 
: Arbitre depuis 1997, Arbitre R1 en activité pour le club de l’Olympique Lyonnais

Denis DUPONT

Par Erika Gimenez

Articles les plus lus dans cette catégorie