CFF4 – CHANTAL GARCIA…

Publié le 16/10/2019

« J’AI TROUVÉ CE QUE J’ÉTAIS VENUE CHERCHER… »

SEULE FORMATION DU DISTRICT QUI NE COMPORTE PAS DE PARTIE TERRAIN, LE CFF4 S’ADRESSE AVANT TOUT AUX DIRIGEANTS DES CLUBS, EN MODE PROJET.
CHANTAL GARCIA, SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DE L’OLYMPIQUE RILLIEUX, PARLE DE CE MODULE AUQUEL ELLE A PARTICIPÉ DERNIEREMENT EN COMPAGNIE D’UNE TRENTAINE D’AUTRES CANDIDATS SOUS LA HOULETTE DE THIERRY PESTRITTO.

Chantal, qu’est-ce qui t’a donné l’idée de t’inscrire au CFF4 et quelles ont été les motivations à le faire ?
Karim Daha directeur sportif du club m’a incitée à participer à cette formation. Aucune partie terrain ne figurait au programme. Sinon je n’aurais pas accepté. Je voulais vérifier qu’avec le travail et les actions que nous mettons en place au club, nous étions dans la réalité. Aussi, quel que soit son parcours, sa formation, son âge et son expérience, on a toujours à apprendre.

Et alors, comment se sont passés les quatre jours ?
Très bien. En résumé, le projet de développement d’un club comprend le projet associatif, le projet sportif et le projet éducatif. Il faut commencer par faire un DIAGNOSTIC de son club, en ressortir les PLUS et les MOINS et ensuite formaliser le projet. Je précise que notre session était très conviviale et studieuse.

« LES FORMATEURS CONNAISSENT TRES BIEN NOS CLUBS… »

Le contenu était-il conforme à tes attentes ?
J’ai trouvé ce que j’étais venue chercher. A savoir , les conseils et la méthodologie pour bien concevoir le projet associatif et éducatif de notre club. Nous avons déjà commencé en interne le diagnostic. Mais cette formation m’a apporté des outils et une méthode pour aller plus loin dans la démarche. Le travail en groupe a été un plus. Il m’a permis de constater que l’Olympique Rillieux n’était pas si mal organisé que ça par rapport à des clubs présumés plus « huppés ».

Un mot sur l’équipe d’encadrement ?
Notre formateur, Thierry Pestritto, est passionné par ce qu’il fait. Il a assuré une formation au top. D’ailleurs, l’équipe technique entière du district est top, très professionnelle et investie pour nous, les clubs. Les formateurs sont à notre écoute et connaissent très bien nos structures pour en être issus.

Tu as donc un projet à mener dans ton club en vue de l’examen en mai 2020. Explique ?
Exact. Mais je n’ai pas encore décidé lequel je présenterai le 20 mai. Cela pourrait être le projet label pour lequel nous sommes dans la démarche, ou la mise en place de la section féminine. Ou encore l’aide aux devoirs pour nos jeunes joueurs avec un ramassage spécifique à la sortie des écoles. Il est aussi un projet qui nous tient à cœur, le développement du foot adapté.

« ON COMMENCE A SORTIR LA TÊTE DE L’EAU… »

Si tu devais recommander cette formation à tes homologues dirigeants de clubs, tu leur dirais quoi ?
Je leur dirai de ne pas hésiter, que cette formation s’adresse vraiment aux dirigeants qui veulent s’investir dans leur club et prendre part à la mise en place de projets, qu’ils soient petits ou grands.

Un dernier mot sur ton club l’Olympique de Rillieux. Comment ça se passe depuis ta prise de fonction il y a maintenant trois saisons ?
J’attaque ma cinquième saison au club. Nous faisons du bon boulot tous ensemble, avec la confiance de notre président, Mohamed Azazi. On est parti de loin avec un club malade sportivement et financièrement. On s’est donc retroussé les manches et mis au travail pour gommer les mauvaises habitudes. Pour cela, nous nous sommes entourés de dirigeants et d’éducateurs tous à fond derrière notre projet. On commence à sortir la tête de l’eau et nous abordons cette nouvelle saison très sereinement et pleins d’espoirs, avec des adhérents, dirigeants, entraîneurs et joueurs qui tirent tous dans le même sens. C’est beaucoup d’investissement personnel, à travailler seule ou en groupe. Mais c’est tellement gratifiant de regarder derrière soi, de voir le chemin parcouru et de se dire qu’on a encore beaucoup à apporter à son club pour que les enfants viennent pratiquer leur passion. Car c’est pour eux que l’on se démène.

Propos recueillis par Denis Dupont

Chantal GARCIA
Né le 26/03/1958 à Lyon 2è
Job : semi-retraitée (reste présidente de l’agence de communication Sirocco jusqu’à la fin d’année).
Club : Olympique Rillieux
Fonction : Secrétaire Générale
Parcours foot : SC Saint-Clair Caluire (de 90 à 2014, dirigeante puis secrétaire générale), Olympique Rillieux (depuis 2015)

Par Erika Gimenez

Articles les plus lus dans cette catégorie